L'n'G

by Nadejda

/
  • Streaming + Download

    Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.
    Purchasable with gift card

      name your price

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Digipack livret 4 pages, 4 titres, 1er EP.
    Pics by Christophe Garin
    2eme pressage

    Includes unlimited streaming of L'n'G via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 2 days

      €6 EUR or more 

     

1.
Dis moi est-ce que tu t'en rappelles ou bien est-ce que t'as oublié comme on s'est foutu sur la gueule avant qu'on choisisse de s'aimer, comment on plongeait dans la neige ou des croix du chemin des dames, les cadavres qu'il y avait entre elle et nous tant qu'a duré le charme. Once upon a time, ladies and gentlemen. Alors putain tu t'en rappelles ou bien est-ce que c'est enterré comment j'ai volé dans l'armoire le jour où tu l'as arrêté comment on t'a retrouvé sous six pieds terre et puis la flamme quand on a eu la corde au cou ou lorsqu'on a repris les armes Once upon a time, ladies and gentlemen. C'est pas nous qui voulions la guerre mais c'est nous qui l'avont payée nous on nous marchait sur la tête pour bien qu'elle soit toujours baissée est-ce que nos drapeaux étaient noirs ou trop beaux pour ces minables est-ce que nous étions nés trop tard trop sales ou trop peu pour qu'on gagne ? Once upon a time, ladies and gentlemen.
2.
Au feu 02:47
Juste un espace entre le ciel et l'ombre, du bleu dans les branchages où pourrissent les bombes on aurait pu y trouver de la gloire si les caméras étaient venues pour nous voir. Au feu, au feu, au feu, au feu... Regarde la sur son sac de rime, on est noirs jusqu'aux yeux, elle est blanche comme une ligne. Si les carnages t'écorchent peu à peu depuis que dieu est vieux, Il faut des fils indignes. Au feu, au feu, au feu, au feu... Aux mille et une nuits de verres Au feu Abreuvés du sang de nos pères Au feu A la lune quand elle est rouge Au feu Qu'à la fin plus rien ne bouge... Au bûcher des ombrelles, nos putains sont des anges, les murmures de la veille font les enfants le dimanche. Au feu
3.
Chicago 03:30
Laisse moi te dire ma belle Que t’es la crème de la crème Mais lorsque l’on joue ensemble C’est moi qui saigne. Même si t’as l’air d’un ange Nos harmonies étranges Sont ciment et cigüe dans mes poèmes Y’a qu’ensemble que j’respire Toi et moi pour le trip de voir Chicago nous sourire Quand tu hurles, sous mes doigts Ah ah … Ah la violence de nos scènes, nos silences et nos plaines Sont telles que quand on flanche c’est moi qui mange, J’ai bien appris les signes, j’ai aimé que tu cèdes Je suis celui qui mime pour que tu règnes. C’est tout ça, qui m’attire, Toi et moi sur le Strip à voir Chicago nous séduire Quand tu fumes, sous mes doigts ah ah ah ….. J’ai longtemps espéré te plaire ce n’était plus qu’un songe, Une saison en enfer un pieux mensonge. J’ai grimpé ta fenêtre, j’ai enfoncé ta porte Je t’ai payé ma dette en amour propre. C’est comme ça que j’existe, toi et moi on s’étripe pour que Chicago nous délivre Qu’on aille lui cracher à la gueule lui foutre un couteau sous la gorge J’veux enfin aller mesurer, combien Sa Majesté est grande Ses journées ses nuits sans sommeil ses divinités moitié mortes Mais même le fond de ses poubelles résonne des accords qu’on avorte Et si les voodoo sous amphètes n’existent plus que dans les contes, On ira honorer la bête en allant trinquer sur sa tombe. Car c’est pour ça, que j’respire, toi et moi pour le trip de voir Chicago et mourir Quand elle brûle, rien qu’pour moi… ah ah ah ah … J’aime te voir pendue à mon cou, ma belle Américaine, Nous qui sommes à la vie comme à la scène Tu m’as délivré de ma chaîne, mais quand tu fais ta bombe, C’est toi qui veux l’enfer et moi qui tombe.
4.
Dis lui, qu'il y a des puits dans ta chair, A vivre le pied sur une mine, que ça te donne de grands airs, but, You know nothing. Oh oui, comme un baron au bar, A exhiber tes tripes Pour, quelques blondes illusoires, but, You know nothing. Dis lui... Life is killing me, Life is killing me, Life is killing me. Dessine les tes nuits ventre à terre, les murs de claques quand tu vrilles ou, Que tu retournes à l'arène 'cause, You know nothing. Essuie, les astres et hivers, Que, tu as laissés comme un crime, Faire, des averses un désert 'cause, You know nothing ! Dis lui... Life is killing me, Life is killing me, Life is killing me. Et s'il reste un craquement sous la pierre, Encore un peu de sel à ses cils que les jours d'orage elle t'espère even you know nothing S'il y a un feu après la terre s'il y a un dieu derrière tes rimes si un jour tu l'entends sourire that you know nothing, Dis lui... Life is killing me, Life is killing me, Life is killing me.

credits

released December 6, 2014

license

all rights reserved

tags

about

Nadejda Lyon, France

Débutée en duo au début des années 2010, par l’entrechoc d’un instru-
ment à cordes et d’un autre à vent dans les couloirs de la fac, Nadejda

est rapidement devenue une affaire à quatre. Quatre cordes ronflantes,
des rythmiques puissantes et sèches, six autres cordes incisives : la
sainte trinité du rock brut, direct et viscéral, augmentée d’une souffle
baryton mat et patiné.
... more

contact / help

Contact Nadejda

Streaming and
Download help

Report this album or account

If you like Nadejda, you may also like: